Suite F à O :

Fer

Elément minéral nécessaire à la formation de l'hémoglobine.

Ferritine

Protéine des réserves en fer de l'organisme qui transporte le fer.

Fistule artério-veineuse

Abord vasculaire consistant à créer chirurgicalement, dans l'avant-bras ou le bras, une communication entre une artère et une veine voisines afin d'obtenir un débit sanguin suffisant pour épurer le sang du patient pendant une séance de dialyse.

Floculation

Procédé d'épuration consistant à rassembler les impuretés en suspension dans un liquide en flocons.

Fond d'oeil

Examen au travers d'un ophtalmoscope permettant de visualiser la rétine, la papille et les vaisseaux de l'oeil.

Gauge

Qu’est ce qu’une gauge ? L’unité de mesure affectée aux aiguilles, cathéters et microperfuseurs est la gauge.
Elle correspond au diamètre interne du matériel. Plus précisément, c’est le nombre d’aiguilles que l’on peut mettre
dans un gabarit en forme de cylindre d’un diamètre de 1 pouce (1 pouce = 2,54 cm).

Glomérulonéphrite

Maladie rénale lésant en priorité les glomérules.

Glucide

Sucre nécessaire au fonctionnement énergétique des cellules de l'organisme.

Glucose sanguin

Le glucose est un type de sucre. Le taux de glucose sanguin peut être mesuré par un test sanguin. Certaines personnes diabétiques doivent prendre des médicaments pour équilibrer leur taux de glucose sanguin. Chez d’autres, un régime alimentaire suffit.

Goutte

Inflammation due à la présence de cristaux d'acide urique dans certaines articulations, en particulier le gros orteil.

Greffe (transplantation)

Mise dans l'abdomen du receveur d'un rein sain provenant d'un donneur en état de mort cérébrale ou d'un donneur vivant apparenté au receveur.

Glycémie

Concentration du glucose dans le plasma sanguin.

Hébergeur de données de santé

L'hébergeur est chargé d'assurer la confidentialité, la sécurité, l'intégrité et la disponibilité des données de santé qui lui sont confiées par un professionnel de santé, un établissement de santé ou directement par la personne concernée par les données. Il doit garantir des niveaux de sécurité technique mais aussi juridique et financière adaptés à la sensibilité de ces données particulières.

HDL

Fraction du cholestérol aidant à prévenir les troubles  vasculaires.

Hématocrite

Pourcentage des hématies contenues dans le sang.

Hématurie

Présence de sang dans les urines.

Hémodialyse

Utilisation d’une machine pour nettoyer les déchets du sang après une défaillance des reins. Le sang s’écoule à travers une tubulure jusqu’à un dialyseur, qui élimine les déchets et le liquide en excès. Le sang nettoyé revient ensuite dans l’organisme, à travers une autre tubulure.

Hémoglobine glyquée

Hémoglobine provenant de la fixation sur chaines A de l'hémoglobine des molécules de glucose sérique (réaction lente, non-enzymatique et pratiquement irréversible).

Hémostatique

Se dit d'un agent physique (compresse, pince) ou médicamenteux qui arrête les hémorragies.

Héparinisation

Fait d'administrer de l'héparine pour freiner la coagulation du sang.

Holster

Etui

Hydrolyse

Décomposition d’une substance chimique par l’eau avec dissociation simultanée de celle-ci. Dans le cas d’un sel, la réaction est du type : A.B + H2O --- > A.OH + B.H. Les sels d’acides faibles ou de bases faibles ou des deux, sont partiellement hydrolysés en solution aqueuse : les esters peuvent être hydrolysés en alcool et acide.

Hyperkaliémie

Augmentation du taux de potassium dans le sang.

Hyperphosphatémie

Augmentation du taux de phosphore dans le sang.

Hypertension artérielle

Pression artérielle élevée, souvent causée chez l’insuffisant rénal soit par une quantité excessive de liquide dans les vaisseaux sanguins, soit par un rétrécissement de ceux-ci.

Hypotension

Diminution de la tension artérielle.

Imagerie par résonance magnétique (IRM)

Technique d'imagerie médicale utilisant les propriétés de résonance magnétique nucléaire (RMN) des protons, en particulier ceux des molécules d'eau, du corps humain. Elle fournit des images en trois dimensions et en coupe d'une très grande précision anatomique.

Immunosuppresseur

Médicament utilisé principalement en transplantation pour s'opposer au rejet de la greffe. Il est aussi utilisé pour le traitement de certaines maladies rénales.

Inhibiteurs de l'enzyme de conversion

Médicament capable de s'opposer à l'action sur les artères de l'hormone (angiotensine 2) responsable d'une hypertension artérielle.

Insuffisance rénale

Perte de la fonction rénale. (Voir aussi insuffisance rénale terminale, Insuffisance rénale aiguë et insuffisance rénale chronique et insuffisance rénale chronique terminale).

Insuffisance rénale aiguë

Perte soudaine et temporaire des fonctions rénales. (Voir aussi Insuffisance rénale chronique.)

Insuffisance rénale chronique (IRC)


Perte lente et progressive des fonctions rénales sur plusieurs années, qui conduit souvent à une insuffisance rénale permanente.
En cas d’insuffisance rénale permanente, une dialyse ou une transplantation est nécessaire afin de remplacer le travail des reins.

Insuffisance rénale chronique terminale (IRCT)

Insuffisance rénale totale et permanente. En cas de dysfonctionnement rénal, l’organisme retient le liquide et les déchets dangereux s’accumulent.
Une personne en IRCT doit recevoir un traitement afin de remplacer le travail des reins défaillants.

Insuffisance rénale complète

Moins de 10 % de la fonction rénale.


Insuline

Hormone sécrétée par des cellules du pancréas et qui entraîne une baisse du sucre ans notre organisme.

Interstitiel (tissu)

Tissu de soutien situé dans le cortex et la médullaire du rein constitué de cellules dites mésangiales et de vaisseaux intervenant notamment dans la régulation de l'eau et des électrolytes.

Ischémie

Conséquence de l'arrêt de la circulation dans un territoire de l'organisme.

Laparoscopie

C'est un examen endoscopique à visée diagnostique permettant une exploration visuelle directe de la cavité péritonéale ou du petit bassin et, éventuellement, la pratique de biopsies à ventre fermée.

LDL

Fraction du cholestérol pouvant favoriser des complications sur les artères.

Ligne artérielle

Ligne à sang qui conduit le sans au dialyseur par l’intermédiaire de la pompe à sang. En circuit extra-corporel : Ligne «artérielle» : allant du patient vers le dialyseur. Ligne «veineuse» : allant du dialyseur vers le patient.

Ligne veineuse

Elle restitue le sang épuré au patient. En hémodialyse, tubulure qui ramène le sang dans le corps depuis le dialyseur.

Liste d'attente de transplantation

Fichier national tenu par l'Etablissement Français des Greffes dans lequel sont inscrits avec leurs coordonnées administratives et médicales les patients en attente d'une transplantation.

Lupus érythémateux disséminé

Affection de cause immunologique atteignant surtout la femme jeune et entraînant des lésions diffuses en particulier articulaires, rénales, cardiaques et cutanées.

Lymphome

Tumeur composée de tissu lymphoïde typique, développée soit dans les organes contenant déjà ce tissu comme la rate ou les ganglions, soit dans ceux qui n'en contiennent pas. Terme généralement réservé aux tumeurs malignes comme les maladies de Hodgkin, de Burkitt et les leucémies lymphoïdes.

Maladie polykystique

Maladie héréditaire caractérisée par la présence de très nombreux kystes envahissant l'intérieur du rein.

Médecine prédictive

Discipline médicale utilisant des données d'origine diverses (génétiques, biochimiques, statistiques, etc..) pour prévoir l'évolution pathologique d'une personne ou d'une population, grâce à la connaissance des facteurs de risque auxquels elle est exposée.

Membrane

Fine feuille ou couche de tissu qui tapisse une cavité ou sépare deux parties du corps. Une membrane peut jouer un rôle de filtre, permettant à certaines particules de passer d’une région du corps à une autre tout en maintenant les autres là où elles se trouvent. La membrane artificielle d’un
dialyseur filtre les déchets du sang.

Membrane péritonéale

Revêtement de l’abdomen.

Membrane semi-perméable

Membrane perméable à un liquide (solvant) et imperméable (ou peu perméable) aux substances dissoutes dans le liquide
(soluté). Il existe des membranes semi perméables naturelles (certains tissus animaux et végétaux) et des membranes
synthétiques (polyamides, acétate de cellulose) utilisées en osmose inverse.

Microprocesseur

Circuit électronique qui assure l'exécution d'opérations arithmétiques et logiques dont les les composants ont été suffisamment miniaturisés pour être regroupés dans un unique boîtier.

Néphrectomie

Ablation chirurgicale d'un rein.


Néphroangiosclérose

Retentissement sur les petites artères du rein d'une hypertension artérielle, notamment.

Néphron

Unité fonctionnelle du rein constituée du glomérlel et du tubule avec des vaisseaux, servant à éliminer les déchets de l'organisme et à élaborer l'urine.

Néphropathie

Maladie touchant les reins.

Oedème

Gonflement dû à la présence de liquide sous la peau.

Osmose

Diffusion naturelle d’un solvant à travers une membrane semi-perméable, à partir d’une solution diluée vers une solution concentrée. La différence de concentration engendre une pression dite osmotique dont l’effet est d’égaliser les concentrations de part et d’autre de la membrane, et par suite, de diluer la solution la plus concentrée.
L’osmose joue un rôle capital dans la circulation de l’eau dans les organismes vivants.

Osmose inverse

Définition de l’osmose inverse L’osmose inverse est l’hyper-filtration d’une solution au travers d’une membrane semi-perméable qui sépare le fluide initial en perméat (eau débarrassée de l’essentiel de ses sels) et en retentât ou concentrât (effluent contenant les sels retenus par la membrane) sous l’effet d’une pression supérieure à la pression osmotique. Procédé de séparation par membrane destiné à extraire un solvant d’une solution (ex : eau pure à partir d’eau salée). Il consiste, par inversion du processus naturel de l’osmose, à appliquer à une solution en contact avec une membrane semi-perméable, une pression supérieure à la pression osmotique et à recueillir le solvant de l’autre côté de la paroi. Ce procédé fait appel à des pressions de 3 à 100 bars et permet d’éliminer des particules de dimensions comprises entre 0,2 et 10 nm (presque tous les ions et solutés).

Parcours de soins

Le parcours de soins coordonnées consiste à confier au médecin traitant la coordination des consultations et soins pour le suivi médical de l'assuré. Le respect du parcours des soins conditionne la prise en charge des dépenses de santé. A défaut, l'assuré supporte des pénalités financières.

Protocole TCP/IP

Il s'agit de l'ensemble des règles communes utilisées pour le transfert des données sur Internet. L'abréviation TCP/IP fait référence aux noms de ses deux premiers protocoles : TCP (Transmission Control Protocol) et IP (Internet Protocol).

Télé-suivi

Le suivi des paramètres du patient à distance est effectué par un intervenant qui n'est pas un professionnel de santé, mais un prestataire de santé par exemple.

télésurveillance

Dans le cadre de celle-ci, la personne qui monitore, surveille les données du patient et, le cas échéant, prend une décision (le tout à distance) est un professionnel de santé.